Le pouvoir de la vulnérabilité

Publié par Marie Desjardins

Voilà le titre d’une présentation que Brené Brown, Ph.D donna en 2010 dans une rencontre signée TEDxHouston.  Vous pouvez visionner la bande vidéo de cette présentation en cliquant sur la vidéo ci-dessous, ce que je vous recommande fortement.  Vous ne pourrez pas en ressortir indifférent…

Qui est professionnellement Brené Brown ?

Elle est professeure de recherche au département de travail social de l’Université de Houston.  Elle a passé les 13 dernières années à étudier la relation, plus spécifiquement, la capacité à entrer en relation et à créer un lien avec l’autre, ce qui l’amena sur les sujets de la honte, de la vulnérabilité, sur le sentiment de valeur et sur le courage de nous montrer tels que nous sommes afin de vivre en étant authentique.  Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages maintenant bien connus. Elle est aussi reconnue nationalement en tant que conférencière fort appréciée.

Suite au visionnement de la bande vidéo, je suis restée émue en constatant, une fois de plus, que l’état de paix intérieure et celui de se sentir libre d’être qui nous sommes peuvent s’installer seulement si nous acceptons que les émotions soient au coeur de notre fonctionnement psychique. 1

Thérapie: notre vulnérabilité

Avec ce vidéo, Brené Brown se montre avec humilité dans la démarche qu’elle a faite sur elle-même pour s’avouer avoir perdu la bataille contre la vulnérabilité, état intérieur qu’elle haïssait, et nous dire qu’elle avait, par contre, récupéré sa vie à nouveau.

Quand je pense à être en contact avec ma vulnérabilité, je pense à me permettre de ressentir ma peur de souffrir et tenter de l’accueillir avec le plus de douceur possible car je sais que derrière les défenses que je peux ériger dans mes échanges avec les autres et moi-même, il y a la peur d’être blessée et de souffrir.

Je vous entends me dire : « Facile à dire mais pas facile à faire ! » .  C’est vrai que le chemin vers soi, vers plus d’authenticité dans nos relations, vers plus d’accueil et de douceur envers nos blessures intérieures, nos peurs et nos défensives est difficile car il est peu fréquenté ; l’inconnu fait souvent peur.

La première étape est de mettre de la conscience dans notre façon de fonctionner intérieurement.  Brené Brown s’est servie de son rationnel très fort qui voulait tout contrôler au départ pour l’amener à travailler en équipe avec le monde des émotions que nous ressentons tous, que nous le voulions ou non.  Se servir de notre rationnel pour mettre des mots sur ce que nous vivons, s’appuyer sur notre courage, par la suite, pour dire à l’autre que nous avons peur d’être jugé par lui ou elle mais que nous l’aimons et tenons à leur relation.  Essayez-le !  Vous verrez comme l’on se sent libre lorsque l’on est dans la vérité.

Ne pas se laisser abattre par la vulnérabilité

La prise de conscience, cette première étape du changement créateur vers qui nous sommes réellement fait partie de l’Approche Non-Directive Créatrice ( ANDC ) développée par Colette Portelance D.Sc.Éd.  Elle sert de fondement au travail que tout Thérapeute en Relation d’Aide ( TRA ) peut faire avec vous sur le chemin qui vous mène au coeur de vous pour enfin ressentir intérieurement la liberté d’aimer et d’être aimé profondément.

En terminant, je vous invite à nouveau à regarder le vidéo et vous laisse avec ces mots prononcés par Brené Brown qui sont porteurs de liberté:

Le plus important est de croire que nous sommes assez, que nous sommes bien comme nous sommes, que nous sommes aimables car dans cet état intérieur, nous commençons à vraiment écouter, nous arrêtons de hurler par insatisfaction et nous sommes plus doux avec nous-mêmes et les autres.

Manon Sabourin, thérapeute en relation d’aide

Consultez les autres articles de nos thérapeutes.

1. PORTELANCE, Colette, Relation d’Aide et Amour de Soi, Éditions du CRAM, 1998, p. 159.